Afin de stabiliser le rendement des cultures face aux impacts du changement climatique, une des mesures d’adaptation primordiale à adopter consiste en l’amélioration de la structure des sols cultivés. C’était le sujet de la rencontre organisée par le projet européen LIFE AgriAdapt, qui s’est déroulée sur la ferme pilote d’Alexander Kern dans le Bretten (Allemagne). Carolina Wackerhagen de Lake Constance Foundation a présenté aux nombreux participants les tenants et aboutissants du projet en cours, et notamment les tendances du climat futur ainsi que les mesures d’adaptations à déployer en conséquence. Par ailleurs, Rolf Kern du Département d’Agriculture de Karlsruhe a détaillé plus spécifiquement les mesures d’adaptations en lien avec la structure du sol. L’objectif serait d’améliorer celle-ci par la réduction du labour tout en privilégiant les cultures dérobées (couverts végétaux), augmentant ainsi la durée de couverture des sols sur l’année. La mise en place de ces mesures peut favoriser l’infiltration de l’eau et la capacité de rétention du sol, ce qui permettrait aux cultures de faire face aux stress hydriques et thermiques estivaux devenant plus fréquents.

La rencontre s’est terminée par la visualisation des test concrets d’infiltration de l’eau sur la ferme à sur des modalités comparant différents précédents culturaux différents, travail du sol et gestion d’intercultures.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous serez informer des documents, événements et résultats du projet

Inscrivez

Subscribe!