Résumé

Actions et moyens mis en oeuvre

 Phase préliminaire

  • Création d’un rapport initial, élaboré à partir de contributions d’experts nationaux et régionaux, et création de Catalogues de mesures répertoriant des mesures durables d’adaptation pour les 3 systèmes de production (grandes culture, élevage, cultures pérennes) dans chacune des Régions à risque climatique de l’UE
  • Sélection de 120 exploitations pilotes pour le test des mesures d’adaptation
  • Développement d’un outil commun d’évaluation pour mesurer la vulnérabilité climatique à l’échelle de la ferme
  • Création de comités de pilotage composés d’experts de l’adaptation du secteur agricole.

 Développement et test sur 120 exploitations pilotes

  • La vulnérabilité climatique des exploitations pilotes sera mesurée, et un plan d’action d’adaptation « sur mesure » sera élaboré pour chaque exploitation, puis mis en œuvre, testé et amélioré chaque année en fonction des résultats obtenus
  • Les résultats seront synthétisés et classés en fonction de leur reproductibilité, de façon à créer des propositions générales valables pour les trois systèmes de production clés (grandes cultures, élevage, cultures pérennes).

 

 Phase de diffusion et de communication des résultats du projet

Les résultats du projet seront présentés et débattus avec les principaux publics cibles et les parties prenantes, en particulier les décideurs publics à l’échelle régionale, nationale, européenne et internationale. D’autres interlocuteurs clés seront les centres de recherche, les universités, les entreprises du secteur agroalimentaire, les associations professionnelles agricoles, les organismes certificateurs et les compagnies d’assurance. L’objectif est que ces mesures d’adaptation durable soient intégrées dans les politiques, les normes, les lignes directrices en matière d’assurance, etc. Parmi les outils envisagés : des réunions d’experts, des ateliers, des webinaires ou la création d’un « Pack de formation à l’adaptation » à destination des (futurs) agriculteurs.