Rapport initial

La première étape de ce projet est de déterminer la situation actuelle d’un point de vue agro-climatique. L’augmentation des concentrations de CO2 atmosphérique, l’augmentation des températures, les changements de précipitations annuelles et saisonnières et la fréquence des événements climatiques extrêmes. Tous ces facteurs climatiques affectent d’un point de vue qualitatif et quantitatif la production alimentaire européenne.

Les impacts du changement climatique sur le secteur agricole ont été évalués pour ces dernières années à l’échelle européenne et régionale. Ainsi, il est possible d’identifier et de définir les principales conséquences climatiques sur l’agriculture et l’élevage.

Pour faciliter l’approche des impacts climatiques sur les productions végétales, 4 principaux phénomènes météorologiques affectant directement ou indirectement les rendements agricoles (annuels et pérennes) ont été sélectionnés :

  • Manque d’eau (pendant la période de croissance) ;
  • Excès d’eau ;
  • Températures hautes ;
  • Températures basses.

En dehors des effets à long terme des 4 facteurs climatiques mentionnés ci-dessus, la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes (grêle, froid tardifs, tempêtes…) doit aussi être prise en compte. NB : l’augmentation de la concentration en CO2 est considérée comme égale sur toute la terre et ne fait pas partie des phénomènes décrits localement (même hypothèse pour le rayonnement solaire).

La vulnérabilité au changement climatique varie selon la région européenne et dépende du niveau de pression climatiques défavorables et de la capacité à trouver des solutions adaptées. Par ailleurs, le changement climatique pourrait aussi accroitre l’impact agronomique dans certaines régions européennes. Plusieurs études européennes ont déjà identifié les différents impacts positifs et négatifs pour chacun des systèmes agricoles (grande culture, culture pérenne, élevage) et cerné les risques et opportunités pour l’agriculture et l’élevage dans chaque région à risque climatique européenne. Toutes ces informations sont synthétisées dans les 4 rapports initiaux dans lesquels sont incluses chacune des principales régions à risque climatique européennes. Ces rapports ont été élaborés avec la contribution d’experts régionaux pour s’assurer que les problèmes climatiques propres à chaque région soient pris en compte.

BASELINE REPORTS

Catalogue préliminaire des mesures d’adaptation durables

Il existe pour chaque système agricole (grande culture, culture pérenne et élevage) des mesures d’adaptations pratiques et durables à l’échelle de la ferme. Cependant, pour différentes raisons (techniques, économiques ou autres), l’efficacité de ces mesures peut varier selon les régions. Une revue littéraire sur les mesures d’adaptation au niveau européen a été effectuée. Ces mesures sont compilées dans un catalogue qui sera utilisé dans les plans d’action pour les fermes pilotes de ce projet.

Les mesures d’adaptation relèvent de différentes thématiques telles que la conservation des sols, l’efficience en eau d’irrigation, le renforcement des Infrastructures Agro Écologiques ou bien la diversité variétale, qui constituent des mesures fréquemment citées dans les plans d’adaptation nationaux des 28 états membres de l’UE. Pour assurer une cohérence avec les autres politiques européennes et nationales, les impacts qualitatifs de chaque mesure sont examinés.

A l’échelle des fermes pilotes, les mesures d’adaptation sont classées selon les 3 catégories du modèle ESR (Efficacité, Substitution, Re-conception) afin de déterminer leur complexité de mise en œuvre (Hill et Mc Rae – 1995).

Le catalogue de mesure d’adaptation créé pour chacune des 4 régions à risque climatique européenne et pour chaque système agricole reprendra lui aussi cette classification ESR.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous serez informer des documents, événements et résultats du projet

Inscrivez

Subscribe!